Guide : Bien choisir sa poussette

La poussette est un accessoire de puériculture se classant parmi les indispensables. Elle s’utilise dès les premiers mois du tout-petit et continue d’être utile pendant ses premières années. Voici quelques conseils pour bien choisir une poussette.

Choisir la poussette en fonction de l’âge de l’enfant

Le choix d’une poussette doit impérativement tenir compte de l’âge de l’enfant. Pendant les premiers mois, bout de chou passe le plus clair de son temps à dormir. Il faut l’installer dans la position allongée. L’idéal serait de pencher pour une nacelle dans laquelle le bébé est couché confortablement. Il est aussi possible de coucher au maximum le hamac d’une poussette. Cette option est plus économique mais le tout-petit n’est pas totalement couché et c’est un peu moins pratique que la nacelle.
A partir de l’âge de trois mois, bébé est capable de tenir sa tête et il peut être installé en position à demi-assise. On l’installe de préférence dans un « maxi-cosy ». Il vaut mieux opter pour une poussette proposent un système permettant de fixer ce siège auto coque pour un confort optimal de l’enfant. C’est aussi plus pratique.
A partir de 6 mois, bout de chou apprécie d’être assis et peut être installé dans le hamac de la poussette. Jusqu’à cet âge, il vaut mieux miser sur une poussette première âge. Il faut attendre les 9 mois de l’enfant pour se tourner vers la poussette deuxième âge qui conviendra à bout de chou jusqu’à ses 3 à 4 ans.
En définitive, il est donc important de miser sur une poussette évolutive qui s’adapte à la croissance de l’enfant. (Vous pouvez aussi consulter le guide complet sur les poussettes sur bloggrossesse.com http://www.bloggrossesse.com/comment-bien-choisir-sa-poussette/ )

Les spécificités de la poussette

D’autres éléments doivent être pris en compte pour être certain de choisir le bon modèle. D’abord, il y a l’assise qui doit non seulement offrir un confort optimal à bébé. Celle-ci doit également être réglable pour mieux s’adapter à la morphologie de bébé et aux positions de ce dernier (notamment lorsqu’il s’endort). Le pliage du dispositif doit, par ailleurs, être aisé. Le mieux serait que la poussette dispose d’un dispositif de verrouillage à déclencher une fois que l’équipement est plié. En ce qui concerne les roues, celles-ci seront choisies aussi larges que possibles. De cette manière, elles seront plus robustes et amortissent beaucoup mieux les chocs, ce qui garantit alors un excellent confort à bout de chou. Toutefois, les grosses roues sont assez encombrantes, les petites roues qui pivotent sont plus pratiques en ville. Le poids ne doit pas être négligé, surtout pour les parents qui doivent porter et ranger régulièrement la poussette. Et cette dernière se révèle encore plus intéressante lorsqu’il est possible d’ajuster le guidon en fonction de la taille des parents, lorsqu’elle dispose d’une poignée centrale pour une manipulation d’une seule main. L’habillage anti-pluie est aussi très intéressant, de même que le large panier pour ranger les courses, ou autre chose…